twitter33

Seuls 9 pays sont propriétaires d’un compte Twitter homonyme. Et la Martinique alors ?

Cela peut sembler incroyable, mais, sur les 193 pays présents aux Nations Unies, il n’y en a uniquement que 9 d’entre eux qui possède un compte Twitter (leur appartenant, sous entendu).

Ces pays sont le Royaume-Uni, Israël, l’Afrique du Sud, la Suède, l’Espagne, la Lituanie, la Barbade et Antigua-et-Barbuda, indique un communiqué.
L’étude, appelée « Twiplomacy », analyse ainsi l’utilisation des comptes Twitter par les autorités nationales.

Il en ressort que « peu de gouvernements et d’offices de tourisme ont compris le pouvoir de la marque pays sur Twitter », indique le directeur de Burson-Marsteller, Matthias Luefkens, dans un communiqué.
Selon l’étude, le compte du Royaume-Uni (@GreatBritain) est une réussite et fait partie de la campagne « Britain is Great » lancée en mars par les autorités.

Selon l’étude, la majorité des comptes Twitters ayant des noms de pays sont en fait dans les mains d’individus. Selon les règles de Twitter, il est interdit de vendre un compte mais il est en revanche possible de le donner gratuitement.

Et la Martinique alors ?

https://twitter.com/Madinina
https://twitter.com/Martinique
https://twitter.com/Martinik
https://twitter.com/Matinik

Et la Guadeloupe ?

https://twitter.com/Gwada
https://twitter.com/Guadeloupe
https://twitter.com/Gwadeloupe
https://twitter.com/Gwadeloup

Source : http://www.jeanmarcmorandini.com/article-295837-seuls-9-pays-sont-proprietaires-d-un-compte-twitter-homonyme.html

Des tweets utilisés comme preuve dans une affaire de meurtre

Il ya des rumeurs selon lesquelles Twitter et Facebook seraient utilisés par les Gangs de New York, mais c’est la première fois que Twitter est un élément de preuve dans une affaire de meurtre.

Selon le daily news, ce cas tournerait autour d’un différentayant commencé sur twitter entre 2 amis ayant été élevés ensemble. Ce différent commencé en ligne s’est poursuivi dans les rues de Harlem et a fini tragiquement par un meurtre.

Les tweetes entre l’accusé Jameg Blake, 22 ans, et son « ami » vicitme , 22 ans également , sont à présent utilisés en tant que preuve dans ce dossier.

Dancy a été tué d’une balle dans le cou le 1er Décembre. Blake, qui vivait sur le ême palier que Dancy, a été arrété 2 jours après. Accusé de meurtre, il a plaidé non coupable et a été écroué san possibilité de caution.

Quelques heures avant la fusillade, Dancy aurait critiqué Blake avec un tweet : «  »N–s te recherche, ne crois pas que je vais pas lui filer ton adresse dès que possible ». Le compte de Blake avait également des menace,s mais le seul à mention son nom est apparu le 3 Décembre : “R.I.P. Kwame”.

Afin d’échafauder un alibi, Blake s’est présenté à l’hôpital après la fusillade pour réconforter le père de Dancy en deuil et le prendre dans ses bras. En outre, les deux en étaient déjà venus aux mains, et en public, pour une femme.

La mère de Dancy, Madeline Smith, est dégoutée et consternée que des mots soient à l’origine du meurtre de son fils. « Ce n’est pas une raison pour tirer sur quelqu’un » dit-elle. « C’est complétement fou, j ene comprends pas ce qui se passe avec ce truc de Twitter. »

De toute évidence, twitter est conscient du rôle qu’il jouer dans l résolution d’affaires criminelles par rapport à la justice, et leur a fournissant même un contact mail exclusivement  pour ça depuis leurs page de contact,

Les 2 comptes on bien entendu été suspendus.

Source : http://thenextweb.com/2010/01/10/tweets-key-evidence-murder-trial/

Et toutes les filles postèrent la couleur de leur soutien-gorge sur Facebook !

J’ai lu cet article écrit par MatGe sur lePost, et comme j’ lai trouvé très bien je me permets de le partager sur mon blog.
Il aborde en fait un phénomène observé sur facebook il y a peu.

« Noir », « Rouge », « Rose », « j’en ai pas ».

Si vous êtes un homme et que vous avez consulté votre profil Facebook entre hier soir et ce matin, vous êtes probablement tombé sur ce genre de statuts assez mystérieux : des filles qui donnent une couleur sans la moindre explication, et encore moins si vous lui en demandez…

Etrange ?

Oui, c’est le moins qu’on puisse dire : depuis une quinzaine d’heures, des dizaines de milliers d’inscrites à Facebook ont participé à ce petit jeu dont l’origine est totalement floue.

Certains ont d’abord évoqué une opération de sensibilisation en faveur du dépistage du cancer du sein, avant de se rendre à l’évidence : aucune piste ne mène pour l’instant définitivement à cette solution, et ce mouvement viral sans précédent sur le site social semble bel et bien spontané, massivement relayé par messages directs.

couleur soutien gorge facebook

[Capture d’écran d’une recherche de statut contenant le mot « noir » ce matin]

Devant une telle avalanche de statuts mystérieux, beaucoup d’hommes restent circonspects, quand ils ne s’énèrvent pas carrément en créant des groupes une fois le pot-aux-roses découvert…

groupe facebook couleur soutien gorge

A ce petit jeu, c’est le groupe « Jeudi 07 janvier, les filles ont découvert les couleurs » qui remporte le plus de succès avec plus de 25 000 membres inscrits en une nuit !

A noter, et c’est assez rare pour être signalé, que le réseau Twitter n’a pas été du tout présent sur une information de cette ampleur : seuls quelques messages ont été postés sur le sujet hier en fin de soirée, rarement par des journalistes…

Un signe que le site de micro-blogging se serait enfermé dans une tour d’ivoire élitiste, abandonnant complétement Facebook, site pourtant encore très populaire auprès du grand public, au profit de débats sur le journalisme souvent égocentriques.

La plupart des autres sites communautaires ont néanmoins répondu présents, renforçant l’ampleur du phénomène. Particulièrement fréquenté par les jeunes francophones, le site Jeux-Videos.com a embrayé sur le sujet dès 21h30 hier soir :

couleur soutif facebook

Etant donné l’effet « buzz à retardement » de ce type d’actions, on peut s’attendre à voir des couleurs défiler pendant tout le week-end sur Facebook… En attendant des explications plus précises sur l’origine du phénomène !

( Source de cet article : Le Post )

Domotarchie II : le retour !

A moins de sortir d’une caverne martienne, personne n’est passé à côté du grand carnaval mouvement social ayant secoué la Guadeloupe et la Martinique en Février dernier.

Durant ces évènements, un blog avait vu le jour, permettant d’apporter un éclairage différent ainsi qu’une tribune afin que les internautes puissent s’exprimer : www.domotarchie.com

Le 7 mars 2009, quelques jours après l’accord entre le LKP et l’état, ces auteurs décidèrent de mettre le blog en sommeil, les évènements étant passés.

Or, depuis quelques jours, le LKP brandit à nouveau la menace de la grève générale et même si il y a beaucoup d’espace sur internet pour s’exprimer contre un nouveau retour du blocage de la Guadeloupe, il ont souhaité redonner vie au blog.

Ainsi, Domotarchie.com a ré-ouvert, pour exprimer la colère qui est la notre, face à la situation dans laquelle le LKP va enfoncer la Guadeloupe et ses habitants.
Il se pare même d’un nouveau Design, afin d’avoir un endroit où il est simple et agréable de s’exprimer et où vous pourrez facilement trouver un ancien article.

Si vous avez des suggestions à proposer sur les fonctionnalités du site, vous pouvez leur proposer vos idées.

En bonus, je vous conseille de jeter un petit coup d’oeil au vrai-faux Twitter d’Élie Domota, qui est à mourir de rire : http://twitter.com/domota

# Je bois un ti punch dans mon garage à côté de mon stock personnel d’essence !!
# Il faut que j’aille faire des courses à carrefour, il n’y a plus de coca cola dans le frigo !!

Qui a dit que les médias sociaux ça ne marche pas ?

Voici quelques chiffres permettant de comprendre un peu l’ampleur prise par les médias sociaux, et aussi par ce compteur qui calcule l’activité liées aux médias sociaux

  • Chaque minute, 20 Heures de vidéos sotn uploadées sur YouTube (source YouTube blog Aug 09)
  • Facebook c’est 600 000 nouveaux membre par jours  700 000 photos et 4 000 000 de vidéos par mois  (source Inside Facebook Feb 09)
  • Twitter 18 millions de nouveaux utilisateurs par an et 4 millions de Tweets par jour (oui ça en fait des cui-cuis)  (source TechCrunch Apr 09)
  • 900 000 billets de blogs postés chaque jour (source Technorati State of the Blogosphere 2008)
  • YouTube c’est 100  million de vidéos regardées par jour , pour la modique somme de $1 000 000 de bande passante (source Comscore Jul 06 !)
  • Flickr a 73 million de visiteurs par mois qui uploadent  700 million de photos (source Yahoo Mar 09)

<object id= »Garys Social Media Count » classid= »clsid:d27cdb6e-ae6d-11cf-96b8-444553540000″ width= »450″ height= »488″ codebase= »http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=6,0,40,0″><param name= »quality » value= »high » /><param name= »bgcolor » value= »#FFFFFF » /><param name= »src » value= »http://www.personalizemedia.com/media/socmedcounter.swf » /><param name= »name » value= »myMovieName » /><embed id= »Garys Social Media Count » type= »application/x-shockwave-flash » width= »450″ height= »488″ src= »http://www.personalizemedia.com/media/socmedcounter.swf » name= »myMovieName » bgcolor= »#FFFFFF » quality= »high »></embed></object>

Utilisation de Twitter et Facebook à partir de la XBOX 360 très prochainement

D’ici très peu de temps, les utilisateurs de xbox 360 vont pouvoir mettre à jour leur profil et dire en temps réel les jeuxw auxquels ils jouent, qu’ils viennent de se faire later par leur petit frère de 9 ans, etc.
Et oui, Twitter et Facebook seront accessible directement depuis la XBox 360 et ce sont les addicts qui vont être content (comme ça ils lâcheront un peu leurs BlackBerr-Yphone)

Interface Facebook depuis la xbox 360

Interface Facebook depuis la xbox 360

Interface pour twitter directemetn depuis la xbox360

Interface pour twitter directemetn depuis la xbox360

Voici l’interface Twitter en action :

Facebook vieillit, Twitter rajeunit

Source : ReadWriteWeb France
Ecrit le 11 novembre 2009 par Sarah Perez et Fabrice Epelboin

Facebook vieillit. Non pas qu’il lasse, il vieillit, au rythme de la population qui s’y trouve. En mai 2008, l’âge médian sur Facebook était de 26 ans, aujourd’hui, il est de 33, soit 8 ans de plus en un peu plus d’une année. Amusant pour un site qui a commencé comme un club exclusivement réservé aux étudiants d’universités américaines.

Alors, où sont les jeunes ? Toujours sur Facebook, rassurez-vous, mais ils y côtoient désormais beaucoup d’adultes, dont leurs parents, leurs grands parents et leurs patrons, mais on les trouve de plus en plus sur une autre star de l’internet : Twitter.

Au final, la génération Y aime Twitter… en tout cas, elle commence à l’utiliser.

On ne compte plus les études sur la population de Twitter, certaines sérieuses, d’autres moins, qui martèlent toutes le même message : la génération Y ne s’intéresse pas à Twitter. Les études citent généralement d’éminents membres de cette génération affirmant  que Twitter est “futile” et “narcissique”.

Apparemment, tout cela est en train de changer, pas forcément en terme de perception, mais en tout cas en terme d’usages.

Twitter est désormais second sur le podium des réseaux sociaux mondiaux les plus jeunes, avec un âge médian de 31 ans, juste derrière MySpace qui affiche 26 ans, et devant Facebook qui affiche 33 ans et Linkedin et ses 39 ans.

En regardant de près les segments démographiques ‘jeunes’ de Twitter, il n’y a pas que la génération Y qui est responsable de ce coup de jeune, loin de là. 37% des 18-24 ans utilisent désormais Twitter aux US, alors qu’ils n’étaient que 19% en décembre dernier, et chez les plus vieux des jeunes, le 25-34 ans, 31% sont désormais utilisateurs, en augmentation de 11 points par rapport à l’an dernier. Ces deux groupes d’âge, à eux seuls, représentent désormais près de la moitié des utilisateurs de Twitter.

Pourquoi la génération Y se ruent-elle sur Twitter ?

Comment Twitter, naguère boudé par les jeunes, est il devenu en un an l’un des réseaux sociaux les plus prisés des jeunes ? Un récent article de AP expose plusieurs raisons intéressantes : la présence de célébrités, la pression des enseignants et des patrons, ainsi que l’utilité professionnelle de Twitter pour ceux des jeunes entrant sur le marché du travail.

Meredith Sires de YPulse, un site traquant les tendances de la génération Y, théorise sur le fait que la croissance rapide du segment des 18-24 ans sur Twitter est lié à ceux qui, arrivant sur le marché de l’emploi, en profitent pour se refaire une identité et un réseau plus propice au monde du travail.

Quoi qu’il en soit, il n’existe pas d’étude sérieuse à ce jour sur les raisons de ce rajeunissement soudain du plus célèbre des réseaux de microblogging. A ce jour, on se contente de spéculation additionnées de citations diverses, le tout basé sur des anecdotes.

Parmi toutes ces théories, celle qui nous semble la plus crédible est avancée par Graig Watkins de l’Université du Texas, auteur du livre “Les jeunes et le Digital”. Il affirme que ce à quoi nous assistons est le début de “la fin d’un gap générationel, en terme d’usage des technologies”. En d’autres terme, jeunes et vieux se retrouvent sur un même réseau et socialisent au sein du même espace.

On ne peut qu’apprécier une telle théorie, après tout, la génération Y ou les Digital Natives n’ont pas brusquement migré vers un nouveau réseau peuplé exclusivement de leur pairs – même si certains espaces comme Skyrock ou  Melty en France restent encore quasi exclusivement peuplés de jeunes, tout comme FML ou Sporcle aux Etats-Unis, leur taille reste somme toute modeste face aux géants trans-générationels US qui sont, eux, internationaux.

De leur coté, les seniors semblent eux aussi avoir rejoint des réseaux comme Facebook et Twitter, plutôt que de rester entre eux sur des réseaux dédiés tels que eons.com ou Boomj.

Tout cela évolura-t-il ? Va-t-on voir l’apparition d’un géant mondial rassemblant la génération Y ? Personne ne peut le prévoir, bien sûr, mais les difficultés inhérentes à une telle approche, ne serait-ce que le besoin de sans cesse renouveler sa base utilisateur, qui fatalement vieillit, semble difficile.

Seul Skyrock semble avoir réussi cette mystérieuse alchimie, mais son internationalisation, du fait de son origine Française, sera infiniment plus difficile a achever que pour un réseau d’origine anglosaxonne, dont le marché est bien plus vaste et qui n’a pas réellement besoin de sortir de ses frontières pour devenir un géant mondial.

(l’illustration est issue du rapport de Pew Internet fait sur Twitter cet automne)