twitter33

Seuls 9 pays sont propriétaires d’un compte Twitter homonyme. Et la Martinique alors ?

Cela peut sembler incroyable, mais, sur les 193 pays présents aux Nations Unies, il n’y en a uniquement que 9 d’entre eux qui possède un compte Twitter (leur appartenant, sous entendu).

Ces pays sont le Royaume-Uni, Israël, l’Afrique du Sud, la Suède, l’Espagne, la Lituanie, la Barbade et Antigua-et-Barbuda, indique un communiqué.
L’étude, appelée « Twiplomacy », analyse ainsi l’utilisation des comptes Twitter par les autorités nationales.

Il en ressort que « peu de gouvernements et d’offices de tourisme ont compris le pouvoir de la marque pays sur Twitter », indique le directeur de Burson-Marsteller, Matthias Luefkens, dans un communiqué.
Selon l’étude, le compte du Royaume-Uni (@GreatBritain) est une réussite et fait partie de la campagne « Britain is Great » lancée en mars par les autorités.

Selon l’étude, la majorité des comptes Twitters ayant des noms de pays sont en fait dans les mains d’individus. Selon les règles de Twitter, il est interdit de vendre un compte mais il est en revanche possible de le donner gratuitement.

Et la Martinique alors ?

https://twitter.com/Madinina
https://twitter.com/Martinique
https://twitter.com/Martinik
https://twitter.com/Matinik

Et la Guadeloupe ?

https://twitter.com/Gwada
https://twitter.com/Guadeloupe
https://twitter.com/Gwadeloupe
https://twitter.com/Gwadeloup

Source : http://www.jeanmarcmorandini.com/article-295837-seuls-9-pays-sont-proprietaires-d-un-compte-twitter-homonyme.html

une vidéo pour sensibiliser à la prévention routière

En terme de clignotants en options « oubliés », doublage de voiture comme un malpropre par la droite , non port du casque chez les bad braille jeunes, non respect des distance de sécurité, la Martinique a plutot un bon score, ce qui entraine malheureusement des accidents de la route assez fréquents.

Or, un accident de la route brise au bas mot 2 familles : celle de « l’accidenté » et celle de « l’accidenteur ».

Je pense que beaucoup de gens ici devraient jeter un petit coup d’oeil à cette vidéo, parce que les accidents, ça n’arrive pas qu’aux autres

Domotarchie II : le retour !

A moins de sortir d’une caverne martienne, personne n’est passé à côté du grand carnaval mouvement social ayant secoué la Guadeloupe et la Martinique en Février dernier.

Durant ces évènements, un blog avait vu le jour, permettant d’apporter un éclairage différent ainsi qu’une tribune afin que les internautes puissent s’exprimer : www.domotarchie.com

Le 7 mars 2009, quelques jours après l’accord entre le LKP et l’état, ces auteurs décidèrent de mettre le blog en sommeil, les évènements étant passés.

Or, depuis quelques jours, le LKP brandit à nouveau la menace de la grève générale et même si il y a beaucoup d’espace sur internet pour s’exprimer contre un nouveau retour du blocage de la Guadeloupe, il ont souhaité redonner vie au blog.

Ainsi, Domotarchie.com a ré-ouvert, pour exprimer la colère qui est la notre, face à la situation dans laquelle le LKP va enfoncer la Guadeloupe et ses habitants.
Il se pare même d’un nouveau Design, afin d’avoir un endroit où il est simple et agréable de s’exprimer et où vous pourrez facilement trouver un ancien article.

Si vous avez des suggestions à proposer sur les fonctionnalités du site, vous pouvez leur proposer vos idées.

En bonus, je vous conseille de jeter un petit coup d’oeil au vrai-faux Twitter d’Élie Domota, qui est à mourir de rire : http://twitter.com/domota

# Je bois un ti punch dans mon garage à côté de mon stock personnel d’essence !!
# Il faut que j’aille faire des courses à carrefour, il n’y a plus de coca cola dans le frigo !!

Google Swirl : un prototype pour afficher les résultats de recherches d’images

Google Labs vous propose de tester une expérimentation en terme de résultats de recherche d’images.
De son doux nom de Google Swirl, il vous permet de naviguer parmi les images, mais plus précisement dans un réseau d’images, chaque image pouvant être une sous famille d’images très similaires.
Dans la pratique, ça m’a fait penser à des fractales.
Donc en faisant une recherche totalement au hasard sur le mot martinique (cliquez ici pour lancer cette recherche), la première tranche de résultats vous est présentée comme une série de fiche dont vous ne voyez que la première.
01Puis en cliquant sur cette « Page de garde », vous naviguez parmi les photos similaires, et vous pouvez ainsi naviguer de fil en fil dans la structure de ses familles d’images, chacune de ses images vous permettant d’accéder à une nouvelle branche.

Totalement au hasard je choisis une photo de la baie de Saint-Pierre, ce qui m’affiche les résultats du même type :

0203

Et je peux continuer à naviguer parmi les autres images du même type
Sur le principe, je trouve ça GENIAL, parce que vous trouvez une image qui vous plait, et vous pouvez naviguer parmi ses variantes, ou les variantes des variantes, pour trouver précisement ce que vous cherchiez.

De plus la représentation en arbre logique comme ça confère une bonne ergonomie je trouve, et fera gagner beaucoup de temps je pense au final.
En effet, Swirl , en plus des images, permettant de visualiser les relations et les dépendances entre ces images, ce qui permet de trouver plus rapidement ce qui correspond à nos besoins.

La question à ce poser maintenant serait la suivante : Et si on utilisait ce système pour représenter des résultats de recherches ?( pages similaires d’un même site, sitelinks, etc)

à mon humble avis, ce type de navigation, génial pour les images, ne serait pas forcément top pour une recherche normal.
Je pense directement à Kartoo(www.kartoo.com), qui bien que son affichage (super sympa au passage) de résultats permettent de visualiser l’importance et les relations, je n’arrive pas à me détacher des résultats type Google. Peut être suis je déjà un gâteux attaché à mes habitudes, mais mes ptits résultats texte, je les aime bien.

Sur ce je vous laisse, il est 18h30 c’est l’heure de ma soupe et après il faut que je remette mon sonotone, j’ai du le laisser près de mon dentier dans le verre sur la tab’e de nuit.

On se fait une petite partie de Martinique ?

« Martinique » est le nom d’un nouveau jeu de société, plus précisement un jeu de plateau.

Contrairement à ce que vous pensez, il ne s’agit pas d’une espèce de Warhammer faisant s’opposer des hommes en tshirt rouge face aux spacesgendarmes, mais d’un jeu s’inpirant de pirates.

A propos de ce titre, le designer Emanuele Ornella explique : « Les plus fameux pirates naviguaient dans les mers des Caraïbes, et comme Puerto Rico et Cartagena étaient déjà utilisés (Ndltr : comme titre de jeu), pourquoi ne pas utiliser ‘Martinique’ ? » Ce titre fut mon idée directrice, et QWG (la société éditrice du jeu)  l’a trouvé intéressante et a décidé de la garder.

Mais comment joue-t-on à « Martinique » ?

« Martinique » est un jeu se jouant à 2, chaque joueur disposant d’un équipage de pirates à sa dispostion (comme dans tout bon jeu de pirates qui se respecte, normal).

Le but du jeu est de péter le maximum de grèves sur l’île aux trésors de retrouver le fameux Trésor perdu convoité par tous…

Plateau du jeu "Martinique"

Plateau du jeu "Martinique"

L’emplacement du Trésor est défini secrètement au début de chaque partie.

Il vous faudra donc explorer l’île pour trouver des indices à propos de l’emplacement du trésor. Mais votre adversaire est également à la recherche de ces indices.
Vous devrez donc faire preuve de déduction ( et avoir un peu de chance également). A la fin de la partie, vous et votre adversaire disposez vos pirates sur la carte de l’île afin qu’ils creusent. Celui qui a trouvé l’emplacement du trésor remporte la partie.

Si tout le monde fait chou blanc, celui qui trouve le plus de trésors secondaires gagne. Et c’est là que le jeu dévoile sa finesse. Au lieu de chercher tous les indices concernant le Big Trésor perdu, une stratégie pourrait être de se focaliser uniquement sur les trésors secondaires. Et oui, tant que votre adversaire n’a pas réuni assez d’éléments lui permettant de dire où se trouve le trésor, vous n’êtes pas encore cuit.

de là, vous pouvez choisir plusieurs stratégies : Bloquer les pirates adverses ? Chercher des trésors secondaires ? Voler les indices collecter par l’adversaire ?
A chaque tour vous devrez faire une décision cruciale.

Sources : http://www.boardgamenews.com/index.php/boardgamenews/comments/game_preview_martinique/

Animation Flash d’intro du site de Madiana

Le complexe cinéma de Martinique Madiana fête ses 10 ans, et à cette occasion a souhaité réaliser une action qui sorte de l’ordinaire.

C’est pourquoi nous leur avons réalisé une animation d’intro en flash à fort potentiel de buzz…

VOIR L’ANIMATION

donc BEAUCOUP de travail sur cette anim, une bande son réalisée par le studio sonore Carambole, mais le résultat en valait la peine.